Baisse du Livret A à 0,75% pour le 1er Aout

Baisse du Livret A à 0,75% pour le 1er Aout

Le 1er août, le taux du Livret A sera abaissé à 0,75 %

et passera ainsi, pour la première fois, sous la barre du 1 %, a annoncé lundi 20 juillet le ministère des finances. Suivant une recommandation de la Banque de France, le gouvernement français justifie ce nouveau plancher historique par la faiblesse de l’inflation.

En théorie, la rémunération du produit d’épargne le plus répandu en France, actuellement fixée à 1 %, aurait même dû baisser à 0,5 % si la formule permettant son calcul avait été respectée. Mais le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a choisi d’y déroger et de proposer un repli moins important.

« Compte tenu de la prévision d’une légère augmentation de l’inflation d’ici la fin de l’année et dans la perspective de préserver encore mieux le pouvoir d’achat des épargnants, le gouverneur considère qu’il est justifié de déroger à la stricte application de la formule de calcul ainsi que le règlement en prévoit la possibilité », indique la Banque de France dans un communiqué.

Croissance et construction de logements sociaux

La formule de calcul du taux du Livret A fait appel au niveau de l’inflation (hors tabac), majoré de 0,25 point. Or en juin, les prix à la consommation ont progressé sur un an de 0,3 %, selon les données publiées la semaine dernière par l’Insee, ce qui donnait donc 0,5 % puisqu’il faut arrondir au quart de point le plus proche.

La baisse de la rémunération est censée favoriser la croissance et la construction de logements sociaux. En effet, un taux plus bas permet notamment à la Caisse des dépôts, qui centralise 65 % de l’épargne du Livret A, d’octroyer des prêts moins onéreux, aux organismes HLM par exemple.

« L’objectif [de la baisse du taux] est double : garantir le pouvoir d’achat des épargnants et favoriser l’investissement du secteur du logement social avec un gain de plus de 300 millions d’euros », a aussi souligné le ministre des finances, Michel Sapin, dans un communiqué.

Plus de 61 millions de Livret A sont ouverts en France. L’effet de cette décision sur les finances des ménages sera toutefois marginal. En prenant en compte un Livret A type, dont l’encours moyen atteignait 4 092 euros à la fin de 2014, la baisse du taux de 1 % à 0,75 % va représenter un manque à gagner de 10,23 euros en année pleine.

Conformément aux recommandations de la Banque de France, la rémunération du Livret d’épargne populaire passe à 1,25 %, celle du Livret d’épargne entreprise à 0,5 % et celle du Compte d’épargne logement hors prime d’Etat à 0,5 %.

Source : Le monde.fr

Communiqué de la banque de france