Les opportunités des financements désintermédiés pour les Bailleurs Sociaux

Les opportunités des financements désintermédiés pour les Bailleurs Sociaux

Une activité en développement mais encore circoncis

2019 a été une année d’importante croissance du nombre et du volume de financements désintermédiés pour le secteur du logement social. Ces nouveaux modes de financement, conséquence directe des évolutions, sont imposés au secteur par la Loi de Finance 2018 et la RLS ; ils permettent la mise en place de nouvelles stratégies de développement.

D’une manière plus globale, le volume massif de liquidités injectées par les grandes banques centrales crée l’attrait des investisseurs et des gérants de fonds pour de nouveaux placements. La part des émissions réalisées par des organismes de logement social a décollé en 2019, et ce mouvement se confirme déjà en ce début 2020. Ainsi, sur les 44 émissions publiques réalisées par des sociétés immobilières, 19 ont été réalisées par des acteurs de l’immobilier social pour un encours global de l’ordre de 640 M€. 

Plusieurs émissions privées (sous forme notamment de NSV ou d’obligations privées) ont également été mises en oeuvre, même si le nombre d’opérations est par définition complexe à fixer. Les organismes émetteurs sont pour l’instant encore des organismes de tailles importantes, notés, pionniers dans l’innovation financière. On voit toutefois les organismes de 15 000 / 25 000 logements s’engager dans le processus.

Mais comment réussir, notamment dans un secteur très réglementé comme l’immobilier social ? Comment mettre en place une notation? Quelle agence choisir ? Comment accéder au marché privé ? Comment mettre en place un programme d’émission court terme (Neu CP)?

Depuis 2009, Lore Finance, cabinet de conseil et éditeur de solutions logicielles dans les domaines de la Finance, de la Comptabilité et du Décisionnel, s’adresse à l’ensemble des acteurs de l’immobilier social. Grâce à son expertise au service des OLS, il accompagne avec succès des acteurs majeurs du secteur dans la mise en oeuvre de ce nouveau canal de financement.

La notation, la porte d’entrée (non obligatoire) pour les financements désintermédiés

  • 13  organismes de logement social sont notés publiquement et environ autant engagés dans un processus de notation privée ou en cours de procédure de notation.
  • Naturellement, malgré un endettement structurellement élevé, les OLS présentent une forte qualité de crédit appréciée par les agences avec des notes allant de AA à A-.

  • La notation reste pour certains organismes un processus essentiellement dédié à l’accès aux programmes de Neu CP, engouement opportuniste lié à un coût de financement de la trésorerie négatif !
  • Les 3 acteurs actifs sur le secteur des financements Long Terme (CDCH – 100 M€ en 2019, BATIGERE – 110 M€ en 2019 et VILOGIA – 120 M€ en 2019).

Lore Finance accompagne aujourd’hui 50% des acteurs notés publiquement

Les forces de Lore Finance résident dans son expertise métier (grand spécialiste du secteur du logement social et de sa réglementation), dans sa technicité en ingénierie financière et dans la confiance avec ses clients et ses partenaires financeurs.

Les conditions de financement du secteur immobilier

  • Des taux oscillants de -0,25% à -0,45% sur les billets de trésorerie

 

Les conditions financières de sorties étants liées :

  •  aux conditions de marché
  •  à la note de l’émetteur

Une émission réussie est la combinaison d’une consultation adaptée et d’un bon timing (conditions de marché & liquidité).

Quelques chiffres sur les émissions accompagnées par Lore Finance

  • Des financements obtenus à un coût inférieur de 64 BP par rapport à la  moyenne du secteur de l’immobilier
  • Des maturités de financements supérieures de 10 ans par rapport à la moyenne du secteur
  • 25% du montant des émissions publiques réalisées par le secteur de l’immobilier en 2019 ont été réalisées avec Lore Finance
  • Une économie de 10 pdb de taux réalisée sur une émission de 10 M€ permet une économie de charge de 200 K€
  • 400 et 500 Bp : ROI moyen des missions d’accompagnement

Rédigé par : Charlotte VALETTE, consultante sénior Lore finance

Le 07 février 2020

#desintermediation financiere #logementsocial #dette #wim

Pour en savoir plus  contactez nous